L’ESPACE NUMÉRIQUE DE TRAVAIL
L’ENT est la structure de base qui démultiplie l’efficacité de tous les dispositifs numériques à caractère pédagogique. En effet, selon la définition du SDET ("schéma directeur des espaces numériques de travail" document de "cadrage" réalisé par le ministère français de l'Éducation nationale) : « Un espace numérique de travail désigne un dispositif global fournissant à un usager un point d’accès à travers les réseaux à l’ensemble des ressources et des services numériques en rapport avec son activité. Il est un point d’entrée pour accéder au système d’information de l’établissement ou de l’école » (SDET-V1 p 4).
L’espace numérique de travail, parfois aussi appelé cartable numérique ou bureau virtuel, est une plate-forme d’échanges qui rassemble tous les membres de la communauté éducative d’un établissement scolaire ou universitaire et leurs interlocuteurs au sein des académies et des collectivités. C’est le prolongement numérique de l’établissement, accessible sept jours sur sept. L’ENT est un portail de services en ligne, c’est-à-dire un site Web sécurisé, offrant un point d’accès unique où l’enseignant, l’élève, et l’ensemble des personnels de l’établissement, peuvent trouver des informations ou contenus, outils et services numériques en rapport avec leurs activités dans le système éducatif. L’ENT est accessible depuis n'importe quel navigateur connecté à l'Internet, il est donc accessible par tous les usagers régulièrement inscrits depuis n’importe quel poste, notamment depuis leur domicile. Il assemble les services numériques adaptés aux différentes catégories d'utilisateurs pour leur permettre de s'informer, produire des informations, consulter des ressources, organiser son travail, communiquer, travailler seul ou en groupe, apprendre, enfin accompagner la scolarité de ses enfants, puisque l’ENT est également destiné aux parents d’élèves qui y trouvent des informations et un moyen de communication avec le personnel éducatif.
L’ENT a donc aussi des usages importants dans le cadre de l’administration de l’établissement, dans la gestion de la vie scolaire et dans la communication en général pour l’ensemble des membres de la communauté éducative. On peut construire des ENT locaux, grâce à Moodle, plate-forme d'apprentissage en ligne sous licence « open source » servant à créer des communautés d'apprenants autour de contenus et d'activités pédagogiques. À un système de gestion de contenu (SGC), Moodle ajoute des fonctions pédagogiques ou communicatives pour créer un environnement d'apprentissage en ligne : c'est une application permettant de créer, par l'intermédiaire du réseau, des interactions entre des pédagogues, des apprenants et des ressources pédagogiques.
Les apports pédagogiques
Les fonctionnalités de l’ENT font de cet espace sécurisé un outil précieux tout particulièrement utile pour assurer une gestion efficace des activités nomades en langues vivantes. En effet, il permet, à tous moments et en tous lieux équipés d’une connexion Internet, aux professeurs et aux élèves de communiquer à des fins pédagogiques.
Les élèves ont ainsi la possibilité
·         de prélever des documents à écouter ou à visionner,
·         de télécharger des questionnaires d’évaluation,
·         d’accéder à des aides « libres » ou dont les droits ont été acquis par l’établissement (dictionnaires, encyclopédies, lexiques, etc.),
·         de déposer des travaux personnels destinés à être évalués,
·         d’effectuer des travaux collectifs,
·         d’accéder à l’ensemble de leurs évaluations et mesurer les progrès accomplis,
·         d’utiliser des logiciels d’aide au diagnostic tels que Mélia pour une pratique raisonnée de l’évaluation.
Les professeurs ont la possibilité
·         de déposer des documents supports des activités de l’élève,
·         de communiquer consignes et conseils à distance,
·         d’évaluer les productions orales des élèves et laisser une trace orale ou écrite de ces évaluations,
·         d’accéder à l’ensemble des évaluations d’un élève, d’un groupe ou de classe et mesurer les progrès accomplis par les élèves (y compris par l’usage d’outils d’aide à l’évaluation tels que Mélia),
·         d’échanger avec leurs collègues des documents et activités pédagogiques qui enrichissent les usages disponibles,
·         de poursuivre les activités de la classe, à la maison en mettant en ligne l’enregistrement d’une séquence réalisée en classe grâce au TBI pour des activités personnelles d’approfondissement, de révision, de remédiation.
Les limites
L’ENT ne présente aucune limitation à son usage pédagogique, puisqu’il s’agit d’un espace sécurisé, où chaque acteur est identifié par un mot de passe qui lui permet d’accéder à l’ensemble des espaces de travail pour lesquels il est autorisé. Cet espace commun présente tous les moyens de faire évoluer les pratiques pédagogiques par la mutualisation, l’échange des ressources et en développant l’habitude, chez les professeurs, comme chez les élèves, d’un travail collaboratif. Il est évident que le travail avec un ENT exige de la part d’un professeur de prendre de nouvelles habitudes : programmation des séquences, communication à distance avec les élèves qui n’y sont pas habitués, disponibilité en dehors de l’espace-temps de la classe, etc.
Les seules limitations à l’usage de l’ENT sont les contraintes liées à son installation effective par les pouvoirs publics. Collectivités territoriales et services rectoraux en assurent par convention le financement, le fonctionnement, la maintenance, éléments dont le coût est loin d’être négligeable.